Homepage > News > Déclaration de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco à l'occasion du 75ème anniversaire de l'ONU

Déclaration de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco à l'occasion du 75ème anniversaire de l'ONU

Discours SAS 75ans

Commémoration du 75ème anniversaire de l’ONU

Déclaration de S.A.S. le Prince Albert II

21 septembre 2020

 

 

 

Monsieur le Président de l’Assemblée générale,

Monsieur le Secrétaire général,

Mesdames et Messieurs les Chefs d’État et de Gouvernement,

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

 

La commémoration du 75ème anniversaire des Nations Unies ne se déroule pas dans le format de célébration que nous souhaitions. Alors que la pandémie de la Covid 19 se poursuit, je fais mien chacun des mots contenus dans la Déclaration que nous venons d’adopter, afin que ce 21 septembre 2020 marque le début d’une nouvelle ère pour l’ONU.

Aujourd’hui, plus que jamais, le bien-être des peuples doit être le fondement de l’action de notre Organisation.

Or, force est de constater que les plus pauvres sont toujours ceux qui payent le plus lourd tribut, quelles que soient les circonstances : conflits, catastrophes naturelles ou pandémies et quel que soit le niveau de développement de nos sociétés.

Aussi, fidèle à sa tradition de solidarité, la Principauté de Monaco a à cœur de se mobiliser en faveur des plus vulnérables.

Cette solidarité s’exprime par le renforcement des mesures de protection sociale au niveau national et par l’accroissement de notre coopération internationale face à la gravité de la situation sanitaire actuelle.

Les relations internationales sont le reflet de l’état des relations humaines.  Je suis convaincu que notre épanouissement personnel, comme celui de nos sociétés, dépendent de notre rapport à l’autre.

Le multilatéralisme n’est pas seulement un concept ou une promesse.

C’est avant tout un moyen de nous soutenir mutuellement, de partager nos progrès, de prévenir ou de résoudre nos conflits, d’enrichir nos débats afin d’avancer résolument sur la voie tracée par les ODD, l’Accord de Paris sur le climat, ou encore le Pacte mondial pour des migrations sûres.

Depuis 75 ans, nous avons relevé ensemble maints défis et renforcé le droit international dans le but de construire un monde plus sûr et plus juste.

Pour autant, il ne faut pas omettre que des réformes structurelles sont urgentes et nécessaires pour ne pas trahir nos engagements envers les générations à venir.

Aux mesures prises pour sauver des vies, relancer l’économie et maintenir la cohésion sociale doivent maintenant succéder des décisions courageuses pour réformer l’ONU.

La pandémie a démontré notre grande interdépendance mais également nos trop nombreuses vulnérabilités. Quand l’un de nous faiblit, nous faiblissons tous. Ignorer nos faiblesses ou nier l’imbrication de nos systèmes serait renoncer à nos responsabilités de Chefs d’État et de Gouvernement.

Nous devons nous préparer à affronter d’autres crises sanitaires. Mais il est impératif de relever ce défi sans relâcher nos efforts pour faire face aux enjeux environnementaux, notamment les conséquences, déjà dramatiques, du changement climatique.

Nous ne sommes qu’une espèce fragile parmi d’autres sur une planète malmenée par nos propres abus. Ne pas y remédier conduirait à  de nombreuses extinctions dont la nôtre.

Il nous incombe également de garantir à tous les enfants, filles et garçons, un accès égalitaire à l’éducation, au système de santé et à une alimentation saine.

Ne manquons pas d’associer la jeunesse du monde à la définition et à la mise en œuvre de nos politiques de reconstruction, car l’éducation est la clé de voûte du développement durable et de la réussite de nos modèles sociétaux.

Ce droit fondamental ne saurait être bafoué par des conflits persistants, des crises sanitaires ou encore le non-respect des droits humains, en particulier ceux des filles et des femmes.

Démontrons à nos peuples que nous savons travailler de concert et restaurons la confiance dans les institutions internationales, qu’ensemble nous avons eu la volonté de construire et développer au fil des années.

Notre unité est une nécessité.

Soyons solidaires et déterminés pour que l’ONU continue d’être le moteur du multilatéralisme dont ce 21ème siècle ne saurait se passer.

Je vous remercie de votre attention.

 

Retrouvez la vidéo de cette intervention sur : https://www.un.org/en/un75/commemoration/monaco

Opening of diplomatic relations between the Principality of Monaco and Grenada

13 October 2020

On October 13, 2020, Grenada became the 151st State to establish diplomatic relations with the Principality of Monaco, following the signing of joi... Read more[+]

75th session of the UN General Assembly

05 October 2020

On September 21st, the General Assembly adopted the Commemorative Declaration on the 75th anniversary of the Organization. The theme of the high-le... Read more[+]

Contact

Permanent Mission to the United Nations in New York
866 United Nations Plaza  - 
Suite 520
New York, N.Y. 10017

Phone Number : (+1212) 832 07 21
Fax Number : (+1 212) 832 53 58
Bouton Twitter Click here to find out more ! Click here to go to the Events calendar on www.visitmonaco.com Click here to go to Monaco Channel
http://mission-un-ny.gouv.mc/News/Declaration-de-S.A.S.-le-Prince-Albert-II-de-Monaco-a-l-occasion-du-75eme-anniversaire-de-l-ONU